FANDOM


Bataille des Champs du Pelennor
Bataille champ de Pélénor
Guerre: Guerre de l'Anneau
Date: 15 mars 3019 TA
Lieu: Champs du Pelennor
Résultat: Victoire des Rohirrims et des Gondoriens
Conséquence: Libération d'Osgiliath et de l'Ithilien
Armées
  • Rohan
  • Gondor
  • Armée des Morts
  • Mordor
  • Harad
  • Rhûn
  • Commandants
  • Gandalf
  • Théoden
  • Roi-sorcier d'Angmar
  • Gothmog
  • Nombres de soldats
  • Armée du Gondor :
  • 100 cavaliers
  • 210 catapultes
  • 7 930 soldats du Gondor, dont :
    • 2 440 archers
    • 1 220 soldats de Pelargir
    • 2 440 soldats
    • 610 gardes de la Citadelle
    • 1 220 gardes de la Fontaine
  • Armée des Morts :
  • 4 400 hommes
  • Armée du Rohan :
  • 6 000 cavaliers
  • Armée des Orques
    • 48 615 orques
    • 1500 Haradrim montants des Oliphants
    • Une centaine de trolls
    • Une cinquantaine de catapultes
    • 400 cavaliers haradrim
    • 655 cavaliers orientaux
    • 4 420 soldats orientaux
    • 2 205 corsaires
    Pertes
    Lourdes pertes
    • 2 000 cavaliers du Rohan tués
    • Des milliers de soldats du Gondor
  • Très lourdes: Destruction complète des forces de Sauron.
    • Mort du Roi-Sorcier d'Angmar
  • La bataille des Champs du Pelennor est une bataille se déroulant dans le cadre de la Guerre de l'Anneau.

    Cette bataille, la plus importante de la Guerre de l'Anneau en termes d'effectifs engagés, oppose les forces du Gondor et ses alliés aux forces du Seigneur des Ténèbres Sauron. Elle se déroule le 15 mars 3019 du Troisième Âge sur les champs du Pelennor, la campagne environnante et le fleuve Anduin.

    DéroulementModifier

    Theoden's death

    Mort de Théoden, écrasé par son cheval qui avait été projeté par un Nazgûl

    En 3019 TA, une vaste armée composée d'Orques, d'Hommes et d'autres créatures fut envoyée par Sauron vers le pays du Gondor avec pour intention de s'emparer de la Cité Blanche, Minas Tirith, et de provoquer par là même la ruine du royaume des Hommes.

    Ayant pris la rive orientale, puis occidentale de la ville d'Osgiliath, les Orques construisirent un pont de fortune qui leur permit de faire traverser l'Anduin à leurs armes de siège. Ils commencèrent alors à assiéger le Rammas Echor, muraille construite afin de protéger les champs et les fermes du Pelennor ainsi que la cité de Minas Tirith. Ils commencèrent à détruire le mur avant d'investir le Pelennor, brûlant fermes et champs qui s'élevaient sur leur passage. Cela fait, ils s'établirent devant les murs blancs de Minas Tirith que leurs armes de siège ne tardèrent pas à pilonner. Ne disposant d'aucune arme comparable, les défenseurs gondoriens ne pouvaient pas riposter car les Orques se tenaient hors de portée de leurs arcs. Bientôt, les Spectres de l'Anneau, les effroyables Nazgûl, planèrent sur la cité, l'emplissant de terreur. Courant de droite à gauche, seuls Gandalf et le prince Imrahil de Dol Amroth tentaient de rallier les combattants pour maintenir la résistance de la capitale du Gondor.

    Alors que les Orques commencèrent à entrer dans la cité, les Rohirrims, prévenus par le feu d'alarme du Gondor, firent irruption sur le champ de bataille. C'est là que le roi Theoden du Rohan prononça son célèbre discours :

    "Arise ! Arise, Riders of Theoden ! Spears shall be shaken, shields shall be splintered ! A sword day, a red day, ere the sun rises ! Ride now, ride now ! Ride to ruins and the world's ending ! Death ! Death ! Death ! Forth Eorlingas !".

    Les Rohirims chargèrent alors et provoquèrent la débandade des Orques du Mordor. Alors que les Hommes pensaient la victoire acquise, Sauron riposta en envoyant au combat les Hommes du sud, les Haradrim et leurs Oliphants, qui infligèrent de lourdes pertes aux cavaliers du Rohan. Le Roi-Sorcier d'Angmar en profita pour tuer le roi Théoden, puis fût défait à son tour par Eowyn, nièce de celui-ci, aidée par le hobbit Merry.

    Alors que tout était perdu, Aragorn arriva en remontant l'Anduin avec l'Armée des morts. Les Orques ainsi que les Haradrim furent tués et la cité tint bon. Denethor, voyant sa cité attaquée et en proie à une crise de folie, se jeta sur un bûcher avec son fils Faramir, qui fut sauvé par Gandalf et Pippin ; Denethor fut malgré tout brûlé vif à sa propre initiative avec le Palantir de Minas Tirith à la main. Ainsi la bataille fut gagnée par les Hommes. Aragorn libéra alors l'Armée des Morts de leur malédiction, considérant leur serment comme accompli.


    La Bataille des Champs du Pelenordu Rohan09:53

    La Bataille des Champs du Pelenordu Rohan

    La Bataille des Champs du Pelenor dans Le Seigneur des Anneaux : Le Retour du Roi

    Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


    Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

    Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.