Wikia

Le Wiki Seigneur Des Anneaux

Elfe

504pages sur
ce wikia
Commentaire0
LegolasAlanLee

Les Elfes sont les aînés des Enfants d'Ilúvatar, les cadets étant les Hommes. Ce sont des êtres immortels : vieillesse et maladies n'ont presque aucun effet sur eux. Seule une blessure grave ou une profonde mélancolie peuvent séparer leur âme de leur corps. Lorsqu'un Elfe disparaît, son âme se rend dans les cavernes de Mandos, où il attend d'être réincarné. Bien que cela ne se voit pas dans les films, les Elfes peuvent avoir de la barbe.  Selon Tolkien, leur rôle sur Arda a échoué à cause de leur soif de savoir, de la même manière que les Hommes ont échoué à cause de leur soif de pouvoir.

Histoire et descriptionModifier

Lorsqu'Eru Ilúvatar imagina les Elfes, il déclara que leur destin serait d'être beaux et riches de savoir, contrairement aux Hommes, qui seraient en quête de pouvoir. Les elfes s'éveillèrent au bord d'un lac, le lac Cuiviénen, et furent découvert par Oromë, qui les invita à venir. Certains refusèrent et d'autres le suivirent, créant alors les clans qui subsistèrent durant plusieurs âges.

Au Valinor, Fëanor créa les Silmarils, des bijoux renfermant la lumière des Arbres du Valinor. Mais ils furent volés par Morgoth, créant la migration des Noldor vers la Terre du Milieu.

Lors du Premier Âge, le seigneur des ténèbres Morgoth captura des elfes et les tortura affreusement afin de créer la race immonde des orques.

De toutes les créatures mythologique du Seigneur des Anneaux, les elfes sont de loin les plus doués. Leur capacité à l'arc et à la lame elfique ont fait d'eux des guerriers redoutables. Ce sont aussi les ennemis de Sauron et ils l'ont vaincu à plusieurs reprises (Dernière Alliance). Leur attitude face aux Nains est très compétitive mais cela n'empêche pas leur coopération contre le Maître des Ténèbres. Mais certains Elfes sont aussi très orgueilleux, et pensent que les Hommes sont une sous-espèce. Ceux-là fuient le danger s'ils ne se sentent pas concernés par les guerres de la Terre du Milieu.

D'un côté plus "scientifique", les Elfes vivant surtout la nuit, ils ont très probablement un œil plus avancé (pupille plus grande, rétine plus précise) ainsi que des réflexes très développés.

Ils se séparent en plusieurs familles selon leurs migrations ou leur lieu de vie. Lorsqu'un Elfe voit la mer, il ne peut s'empêcher d'aller au Valinor, résidu de l'appel d'Ulmo lors de la première traversée de la mer par les Elfes pour rejoindre Valinor.

Les Elfes parlent l'Elfique, une langue inventée par Tolkien. Il existe plusieurs dérivées de cette langue. La première, celle des temps anciens est le Quenya, au cours des âges il évolua, se transforma, subit diverses influences dans les différentes clans des Elfes, pour en arrivé au Sindarin que l'on peut lire et entendre dans le Seigneur des Anneaux.

Voici les différents clans d'Elfes:

  • Les Quendi, tous les Elfes
    • Les Eldar, ceux qui firent le grand voyage:
      Division quendi

      Les différentes familles d'Elfes, selon leur lieu de vie ou leurs migrations

      • Les Vanyar, les premiers partis. Ils restèrent tous au Valinor.
      • Les Noldor, qui partirent en second. Certains revinrent en terre du Milieu, mais tous retournèrent au Valinor.
      • Les Teleri, les derniers partis qui se composent en autres clans
        • Ceux qui arrivèrent en Beleriand.

Classification selon les Elfes ayant vu ou non la lumière des Arbres de Valinor:

  • Les Calaquendi sont les Eldar qui ont vu la lumière des Arbres. Ce sont les Vanyar, les Noldor et les Teleri arrivés en Aman. Les autres n'ont jamais vu la lumière des Arbres de Valinor. 


  • Les Moriquendi sont les Elfes qui ne virent jamais la lumière des Arbres de Valinor. Ces groupes sont :
  • les Umanyar, les Teleri qui ne sont jamais allés en Aman :
    • Les Sindar, Teleri bloqués en Terre du Milieu par la perte d'Elwë, leur chef. Ils s'installèrent au Beleriand.
    • Les Nandor, qui sont des Teleri attirés par la beauté du paysage à l'est des Monts Brumeux, appelés Elfes Sylvestres.
    • Les Laiquendi, qui sont des Nandor qui partirent vers le Beleriand, parfois appelés les Elfes Verts.
    • Les Avari, qui refusèrent l'invitation des Valar

Traditions, rituels, cycle de vie Modifier

Début de vie Modifier

Les Elfes naissent environ un an après leur conception. C'est l'anniversaire de leur conception qui est fêté, et non celui de leur naissance. Leurs esprits se développent plus rapidement que leurs corps ; et ainsi, dès leur première année, ils peuvent parler, marcher et même danser, et leur rapide maturation mentale fait qu'ils semblent aux yeux des Hommes plus âgés qu'ils ne le sont réellement. La puberté arrive chez eux aux alentours de leur cinquantième, voire leur centième année pour certains.

Mariage et sexualité Modifier

Les Elfes se marient librement et par amour tôt dans leur vie. La monogamie est pratiquée et l'adultère est impensable ; ils se marient une seule et unique fois, à l'exception notable de Finwë. Le mariage forcée d'Eöl et Aredhel semble être une des rares exceptions.

Les conjoints peuvent se choisir bien avant de se marier, devenant ainsi fiancés. Les fiançailles sont soumises à un accord parental, à moins que les partis n'aient l'âge et l'intention de se marier bientôt, auquel cas les fiançailles sont annoncées. Ils échangent des anneaux et les fiançailles, qui durent au moins une année, peuvent être rompues en rendant l'anneau (un cas de figure rare). Après les fiançailles officielles, le couple choisit une date, au moins un an plus tard, pour le mariage.

Bijou de mariage

Bijou de mariage d'Aragorn et Arwen

Seuls les mots échangés par les jeunes mariés (incluant la prononciation du nom d'Eru Ilúvatar) et la consommation sont nécessaires pour le mariage. De manière plus formelle, la famille du couple célèbre l'union par une fête. Les partis rendent leurs anneaux de fiançailles et en reçoivent d'autres, portés à l'index. La mère de la mariée offre au marié un bijou qu'il doit porter.

Les Elfes voient l'acte sexuel comme extrêmement spécial et intime, car cela mène à la conception et à la naissance d'enfants et la fidélité des conjoints est absolue. La séparation durant la grossesse ou les premières années de vie de l'enfant est si pénible au couple (à cause d'une guerre par exemple) que les Elfes préfèrent avoir des enfants dans des époques paisibles.

Les Elfes ont peu d'enfants en règle générale (Fëanor est là une exception en ayant eu sept fils) et il y a des intervalles relativement importants entre chaque enfant. Ils sont bientôt préoccupés par d'autres plaisirs ; leur libido s'affaiblit et leur intérêt se porte ailleurs, vers les arts par exemple. Néanmoins, ils trouvent un grand plaisir dans l'union d'amour, et chérissent les jours partagés à élever les enfants comme les plus beaux de leur vie. 

Rituels funéraires Modifier

Les Elfes ne peuvent mourir que de deux façons: par les armes ou de chagrin. Ainsi, les rituels funéraires ne sont pas très développés et n'apparaissent qu'avec les premières guerres des Elfes.

D'après les indications du Silmarillion, on sait que les Elfes tombés au combat comme Fingolfin ou Glorfindel, sont sortis du champs de bataille pour être séparés des Orques et leur corps est recouvert de pierres. Dans l'histoire du Silmarillion, Miriel, première épouse de Finwë et mère de Fëanor se laisse mourir d'épuisement après avoir donné naissance à son fils. Elle serait une des premières Elfes à mourir parmi ses confrères (de nombreux Elfes ont disparus à l'époque de leur venue sur , enlevé par Morgoth, mais alors leurs corps ne furent jamais retrouvés), et fut embaumée dans les jardins de Lorien, en Valinor.

Pour les Elfes n'ayant pas subit la tristesse ou la guerre, leur esprit immortel écrasera et consumera leurs corps, les rendant « immatériels », qu'ils décident d'aller en Valinor ou de rester en Terre du Milieu. À la fin du monde, tous les Elfes seront devenus invisibles aux yeux des mortels, sauf aux yeux de ceux à qui ils veulent se manifester. Tolkien appela les Elfes de la Terre du Milieu qui ont subi ce processus les « Lingerers » (ceux qui s'attardent).

Finalement, s'ils ne meurent pas dans une bataille ou pour une autre raison, les Elfes de la Terre du Milieu se lassent et désirent revoir Valinor, où les Valar ont jadis abrité leur peuple. Ceux qui veulent partir pour les Terres Éternelles partent souvent sur les bateaux des Havres Gris où demeure Círdan le Charpentier des Navires et son peuple.

Troisième cycle de vie et la question de la barbe Modifier

Mahtan

Mahtan

Malgré les affirmations de Tolkien dans Le Hobbit comme quoi les Elfes (et les Hobbits) n'ont pas de barbe, Círdan en porte une, ce qui semble être une anomalie ayant échappé à l'attention de Tolkien.

Cependant, dans une note de 1960, Tolkien explique que si Círdan a une barbe, c'est qu'il se trouve dans son « troisième cycle de vie » ; Mahtan, le père de Nerdanel, porte la barbe alors qu'il n'est que dans son deuxième cycle, un fait rarissime. Ces cycles ne sont mentionnés nulle part ailleurs par Tolkien, et ce qu'ils représentent n'est pas très clair. Apparemment, les barbes étaient le seul signe de vieillissement après la maturité. Cependant, dans d'autres précisions, Tolkien ajoutera plus tard, que les Elfes sont imberbes. La question de la barbe semblait être sujet à changement dans l'esprit de Tolkien.

Cirdan

Cirdan

Les Elfes semblent parfois vieillir après la souffrance. Círdan apparaît comme vieilli, puisqu'il est décrit comme semblant âgé, si ce n'est les étoiles dans ses yeux ; cela peut être dû à toutes les tristesses qu'il a connues depuis le Premier Âge. Quand Gwindor rentre à Nargothrond après avoir été captif de Morgoth pendant des années, il apparaît prématurément vieilli au point que nul ne le reconnaît de prime abord sinon Finduilas.

Elfes importantsModifier

Pour plus de facilité, voici un arbre généalogique rassemblant les plus grands Elfes et leur métissage avec les Hommes : 


Généalogie (2)

Une arbre généalogique presque complet des personnages de la Terre du Milieu