Fandom

Le Wiki Seigneur Des Anneaux

Elfique

550pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Commentaire0 Partager

L'elfique est en fait composé de deux langues et d'une dizaine de dialectes. Il correspond aux langues parlées par les Elfes, mais désigne par défaut le Sindarin.

Origine Modifier

Le romancier et philologue J. R. R. Tolkien a conçu plusieurs langues construites dans le cadre du légendaire de ses œuvres de fiction. Elles sont importantes à plus d'un titre, ayant servi d'impulsion à la création et l'élaboration de l'univers fictif de la Terre du Milieu, mais aussi comme moyen de lui donner une profondeur accrue.

Chaque peuple de la Terre du Milieu est lié à une ou plusieurs langues, plus ou moins développées par Tolkien. Le quenya et le sindarin, langues parlées par les Elfes, sont les mieux connues, mais l'on possède également des éléments d'autres langues elfiques, ainsi que des langues des Nains (le khuzdul), des Orques (le noir parler) et des Hommes (l'adûnaic et le westron principalement).

Le Quenya Modifier

Le quenya ou haut-elfique est avec le sindarin la plus ancienne des deux langues très détaillées par Tolkien, travaillée au plus tard dès 1915. Elle est toujours présentée dans la fiction comme une langue noble, et est principalement inspirée du finnois.

Elle est parlée par les Elfes du premier clan, tous arrivés en Aman, se distinguant du noldorin et du telerin sur le continent. Elle est aussi parlée par les Ñoldor.

Les Ñoldor importent la langue sur les Terres du Milieu, où elle devient une langue de cérémonies ; elle est enseignée aux Dúnedain (peuple d'Hommes), qui en conservent un usage écrit, le quenya classique.

Exemple de Quenya:

Tengwar Quenya.png

"Et Eärello Endorenna utúlien. Sinome maruvan ar Hildinyar tenn' Ambar-metta!" (De la Grande Mer en Terre du Milieu, je suis venu. En ce lieu, je me fixerai, moi et mes héritiers, jusqu'à la fin du monde !)

Le Sindarin Modifier

Le sindarin (ou gris-elfique) est la deuxième langue la plus détaillée par Tolkien. Langue qu'il travaillait de 1917 à sa mort. La phonétique et une bonne part de la grammaire sont fortement inspirées de celles du gallois et du norrois.

Il est parlé par les Sindar, les Elfes du troisième clan à être restés en Beleriand malgré le départ de certains d'entre eux pour l'Aman. Plus tard, il fut adopté par divers autres peuples et s'étendit en de nombreuses régions de la Terre du Milieu, y devenant ainsi la langue véhiculaire des Elfes, et l'une des langues en usage chez un peuple des Hommes, les Dúnedain.

Exemple de Sindarin:

Tengwar sindarin.png

"Ónen i-Estel Edain, ú-chebin estel anim." (J'ai donné l'Espoir aux Dúnedain, je n'ai gardé aucun espoir pour moi-même.)

La calligraphie Modifier

Les lettres elfiques s'appellent tengwar. En voici un tableau récapitulatif:

Tengwar.PNG

Pour les voyelles, on utilise les Tethar, qu'on place comme des accents. Il est possible d'apprendre à écrire avec ce nouvel "alphabet" et de l'utiliser en anglais ou même en français.  En effet, ce système d'écriture repose sur la retranscription des sons.

Dans le monde réel Modifier

Ces deux langues ayant été particulièrement bien décrites par Tolkien, on peut trouver des dictionnaires ainsi que des cours pour apprendre à parler ces langues. Cependant, le lexique reste en partie incomplet, et on ne peut donc pas réellement le parler couramment.

3. Les pronoms.PNG

Cours d'elfique sur internet

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard