FANDOM


Khazad dum

Les mines de la Moria

Khazad-Dûm  Khuzdul  Demeure des Nains ), dite aussi Moria  Sindarin  Puits noir ) ou Hadhodrond, est la plus grande des cités du peuple Nain. Elle fut la plus prospère, et est la seule à produire du mithril en quantité.

Localisation Modifier

Elle est nichée sous les trois principaux sommets des Monts Brumeux : le Caradhras, le Celebdil et le Fanuidhol.

Le Caradhras Modifier

Le Caradhras, « Corne rouge » en sindarin, est le sommet principal de la chaîne des Monts Brumeux. Il est aussi appelé Barazinbar en khuzdul et traduit par Rubicorne en français.

L'un des chemins les plus utilisés pour passer ces montagnes passe par elle, le Col du Caradhras, bien qu'il soit souvent rendu impraticable par la neige et les éboulements. La Porte du Rubicorne permet de passer le Col de Caradhras et de descendre vers le Lac du Miroir et la Lothlórien.

Dans le film "La Communauté de l'Anneau", Gandalf décide de passer par ce chemin, craignant la Moria et le Balrog, et ne pouvant passer par la trouée du Rohan, à cause de la proximité d'Isengard. Mais dans le livre de Tolkien, Gandalf craint plutôt le passage du Col de Caradhras, alors que c'est Aragorn qui craint le passage par Khazad-dûm.

Le Celebdil Modifier

Le Celebdil (en sindarin) est aussi appelé Zirak-zigil « Épine d'Argent » en khuzdul.

À la fin du Troisième Âge, c'est à son sommet, dans les ruines de la Tour de Durin, que Gandalf le Gris combattit le Balrog.

Le nom est souvent orthographié Zirak-zigil, mais l'orthographe souhaitée par Tolkien était clairement Zirakzigil.

Le Fanuidhol Modifier

Le Fanuidhol « Tête nuageuse » (en sindarin) est aussi appelé Bundushathûr en khuzdul.

Histoire Modifier

Au Premier Âge Modifier

Sa fondation remonte aux premiers âges de la Terre du Milieu, lorsque Durin Trompe-la-Mort s'établit dans les cavernes naturelles qui surplombaient le Kheled-zâram, sur le versant oriental des Monts Brumeux. En effet, selon la légende, lorsque vint Durin pour la première fois à Kheled-zâram ("Lac du miroir" en khuzdul), il y contempla pour la première fois le reflet des étoiles, il décida de fonder la cité naine de Khazad-dûm sous les montagnes toutes proches. Selon la même légende, la couronne de Durin gît tout au fond du lac. Ses successeurs étendirent la cité vers l'ouest, suivant la veine de mithril qui s'enfonçait sous le Caradhras, jusqu'à atteindre l'autre versant des Monts Brumeux, probablement au cours du Second Âge.

Au Second Âge Modifier

La Moria connut son apogée artistique et économique durant la première moitié de cet âge, grâce à l'afflux de réfugiés de Nogrod et Belegost, cités naines des Montagnes Bleues détruites lors de la destruction du Beleriand, ainsi que grâce aux échanges réalisés avec les Noldor qui peuplaient alors l'Eregion. La porte ouest de la Moria témoigne de cette amitié : elle fut réalisée avec l'aide des forgerons d'Eregion, et on peut y lire le nom de l'Elfe Celebrimbor. Lorsque Sauron détruisit ce royaume, en 1697 S.A., ce n'est que grâce à l'armée naine qu'envoya Durin III qu'Elrond parvint à s'échapper pour fonder le refuge caché de Fondcombe. Quand les forces du Mordor abandonnèrent la poursuite d'Elrond pour se retourner contre la Moria, ils trouvèrent ses portes hermétiquement closes ; de là date la profonde inimitié que voua Sauron aux Nains. Ceux-ci combattirent encore le Mordor aux côtés de Gil-galad et Elendil lors de la guerre de la Dernière Alliance, qui conclut le Second Âge.

Au Troisième Âge Modifier

Khazad-dûm restait opulente, mais sa population avait commencé à décroître. La veine de mithril s'enfonçait de plus en plus sous le Caradhras. En creusant de plus en plus profondément, les Nains finirent par libérer, en l'an 1980 T.A., une créature maléfique d'une grande puissance : un Balrog, qui s'était terré ici après la chute de Morgoth à la fin du Premier Âge. Il tua le roi Durin VI et l'année suivante son fils Náin. Les Nains n'eurent d'autre choix que de fuir leur cité, qui resta entre les mains du Balrog et, par la suite, des Orques que Sauron y installa. Après la grande guerre des Nains et des Orques (2793 - 2799 T.A.), qui aboutit à l'éradication presque totale des Orques des Monts Brumeux, Thráin fils de Thrór, l'héritier légitime de Durin, voulut réoccuper la Moria, mais il lui fut sagement répondu que tant que le Balrog la hanterait, les Nains ne pourraient y revenir. Son cousin Dáin lui dit :

« Mais nous n'entrerons pas à Khazad-dûm ; et toi non plus, tu n'entreras pas à Khazad-dûm. Je suis le seul dont le regard ait percé l'Ombre de la Porte. Au-delà de cette Ombre, elle est là, qui toujours t'attend : la Malédiction de Dúrin. Il faudra que le monde subisse de grands changements et que s'érige un pouvoir autre que le nôtre avant que le Peuple de Dú'rin puisse de nouveau occuper la Moria. »Car Durin se fit tuer par le balrog Gothmog

De 2989 à 2994 TA, Balin y mena une troupe de Nains. Après avoir remporté d'indiscutables succès face aux Gobelins qui infestaient les lieux, il fut désigné Seigneur de la Moria, titre qu'il devait conserver durant près de cinq ans. Malheureusement, il fut lâchement assassiné par un Gobelin et sa disparition eut de lourdes retombées sur le moral de ceux qui l'avaient accompagné. Bientôt, le sort des armes se retourna contre eux ; enhardis par ce succès inespéré, les Gobelins revinrent à la charge en très grand nombre. De plus, le Balrog était toujours présent. Les Nains, qui n'étaient qu'une poignée, furent rapidement massacrés. Pas un seul des suivants de Balin ne ressortit vivant de la Moria et pendant longtemps, aucune nouvelle ne parvenant à l'extérieur, on ignora tout de leur sort.

Le Balrog ne fut vaincu qu'à l'issue d'un duel titanesque contre l'Istar Gandalf le Gris, en janvier 3018. Les Nains ne réoccupèrent Khazad-dûm qu'au cours du Quatrième Âge, menés par Durin VII, dernière réincarnation de leur premier souverain.

Imgres-3

Le sorcier Gandalf affrontant le Balrog.

On pourrait également ajouter que les portes de la Moria sont gardées par le Guetteur de l'eau, une mystérieuse créature aquatique, qui vit près d'un lac artificiel créé par lui-même. Alors que la Communauté de l'Anneau s'apprêtait à entrer dans la Moria, il attrapa la jambe de Frodon mais, voyant que les neuf se dirigeaient vers Khazad-Dûm, le relâcha, puis ferma les portes de la Moria derrière eux.

Au Quatrième Âge Modifier

Dans l'Appendice A des Peuples de la Terre du Milieu, 12ème et dernier volume de l'Histoire de la Terre du Milieu publié en 1996 par Christopher Tolkien, l'auteur révèle qu'au Quatrième Âge, Durin VII, septième et dernière réincarnation du légendaire Dúrin, recolonisa Khazad-dûm qui prospéra de nouveau.

"Et la lignée de Dáin prospéra, et la richesse et le renom du royaume crurent de nouveau, jusqu'à ce que vienne, pour la dernière fois, un héritier de cette maison qui portât le nom de Dúrin. Il revint à la Moria, et la lumière éclaira à nouveau les profondes salles, et le son des marteaux et des harpes y revint également, jusqu'à ce que le monde vieillisse, que les Nains faillissent et que les jours de la race de Dúrin arrivent à leur terme."

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard