Fandom

Le Wiki Seigneur Des Anneaux

Númenor

550pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Commentaire0 Partager
Numenor.jpg

Carte de Númenor

Númenor, aussi appelée Andor ou Anadûn, fut une île en forme d'étoile au milieu de la mer Belegear. Elle fut donnée aux Hommes par les Valar pour les remercier d'avoir combattu contre Morgoth.

Histoire et descriptionModifier

L'île fut sortie des eaux au Deuxième Âge, et Elros, frère d'Elrond, devint le premier Roi de Númenor. Les habitants de cette île sont les Númenorréens, et ont une espérance de vie de près de 200 ans voire 300 ans. Cette existence longue fut donnée par Eönwë, le héraut de Manwë.

L'île fut bâtie par les Valar, et en partie par des Elfes de Tol Eressëa. Les Hommes furent guidés vers l'île par l'étoile d'Eärendil, et Ulmo calma l'eau le temps du voyage. Le plus grand port fut Andunië, sur la côte occidentale. Au milieu se trouvait la haute montagne Meneltarma, le Pilier du Ciel, où se trouvait un temple sans mur ni toit consacré à Eru Ilúvatar. Au pied de la montagne se dressaient les tombes des Rois de Númenor.

Elros, premier roi, régna 410 ans, ayant vécu 500 ans. Pendant l'apogée de l'île, les Hommes devinrent plus sages et se nommèrent d'après la langue de Valinor. Ils devinrent aussi de puissants marins et guerriers. Leur seule interdiction était d'aller à l'ouest, c'est-à-dire vers Aman, tant qu'ils ne pouvaient plus voir leurs terres, et les Numénoréens s'en tirent ainsi. Parfois ils voyaient les rivages blancs, quand les conditions étaient favorables, bien qu'ils voyaient en réalité Tol Eressëa. Et parfois des Elfes venaient à Númenor voir leurs amis mortels. Ces Elfes firent un jour don d'une pousse de l'Arbre Blanc de leur île, et les Hommes le considérèrent longtemps comme le symbole de leur puissance. Les Hommes allèrent à l'est, l'ouest étant interdit, et virent les Portes du Matin, après avoir contourné la Terre du Milieu. Ils aidèrent les autres Hommes, mais ne restaient jamais longtemps.

Deux mille ans après la création de l'île, les Hommes de Númenor furent pris d'une soif d'immortalité, convoitant les Eldar. C'était là les ombres de Morgoth qui s'étendaient sur eux, et les Valar en furent peinés. Ils envoyèrent un messager qui essaya de les ramener à la raison. Ceci déchira les habitants : ceux qui suivaient le Roi et ceux qui restaient fidèles aux Valar. La plupart partirent vers les Terres du Milieu pour les coloniser. Ils fondèrent Pelargir à l'embouchure de l'Anduin. Les suivants du Roi, eux, allèrent au sud. Sauron aussi revint en Terre du Milieu et construisit Barad-dûr. Il prit au piège trois Seigneurs de Númenor qui devinrent quelques uns de ses Nazgûls, et attaqua l'île.

De son côté, le Roi de Numenor s'auto-proclama Seigneur de l'Ouest, titre de Manwë, et interdit tout rapport avec les Elfes. Il laissa dépérir l'Arbre Blanc. Il interdit aux fidèles des Valar de vivre à l'ouest et les cloisonnat au nord et à l'est de l'île. Les Valar abandonnèrent les Hommes. Un des Roi tenta de renouer les liens mais en vain, car il fut renversé par son frère. Malgré cela, le temple de Eru et l'Arbre Blanc redevinrent resplendissants. Ar-Pharazôn, le plus orgueilleux des Rois, décida de devenir Roi des Hommes et de prendre Sauron pour esclave. Il partit avec son armée vers Umbar, et non loin du Gondor, à l'emplacement de la future Osgiliath, il planta sa tente.

Num.jpg

Submersion de Númenor

Sauron vint sans se battre, et par ruse se dit vassal du Roi. Celui-ci l'enmmena à Númenor pour qu'il s'avoue vaincu. Sauron fut stupéfié de la grandeur de l'île et fut rempli de haine. Il devint rapidement un conseiller du Roi. Beaucoup d'habitants partirent en voyant la folie du Roi et les mensonges de Sauron. Il fit passer Melkor pour le Seigneur du Monde devant Eru. Les fidèles ne le crurent pas, en particulier leur chef Amandil et son fils Elendil. Ceux-ci étaient descendants des premiers Rois, mais ne pouvait le devenir. Sauron fit abattre l'Arbre Blanc, mais Isildur réussit à en prendre un fruit. Sauron détruisit le temple d'Eru pour le transfomer en temple de Melkor.

Ar-Pharazon devint le plus grand tyran depuis Morgoth, bien que ce fut Sauron qui dirigeait réellement. Le Roi s'approchait de la mort, et Sauron l'incita à attaquer Valinor. Amandil dit à son fils de préparer le départ, tandis que lui partirait à l'ouest avertir Manwë. Elendil prépara les navires. Il emporta les Palantír et une pousse de l'Arbre Blanc. Le Roi embarqua et fit voile vers l'ouest. Il vit, comme toutes ses troupes, le Taniquetil, ce qui était interdit depuis des millénaires. Manwë implora Eru, qui fit un grouffre dans la mer. Les Hommes et Númenor furent engloutis et Aman fut mis hors de portée des Hommes, mais non des Elfes. Amandil était peut-être arrivé, car Elendil fut prévenu et put partir avant le danger. Il arriva en Terre du Milieu comme ses fils, et fonda Arnor et ses fils le Gondor. Sauron partit sous forme d'esprit vers le Mordor.

Il est dit que le temple d'Eru est resté hors de l'eau. Les Hommes découvrirent que le monde était devenu rond et que Valinor serait introuvable. Il est donc dit que seuls ceux qui le méritent trouvent les Terres Immortelles. Et après quelques années, commença la guerre de la Dernière Alliance des Hommes et des Elfes.

Pays et royaumes
AmanAngmarArnorLa ComtéDoriathGondolinGondorMordorNargothrondNúmenorValinorRohan

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard