Wikia

Le Wiki Seigneur Des Anneaux

Saroumane

Commentaires4
414pages sur
ce wiki
Saroumane
Saroumane
Naissance Vers l'an 1000 TA (arrivée en Terre du Milieu)
Décès 3 novembre 3019 TA
Origine Valinor
Espèce Maia
Sexe Masculin
Titre Chef des Istari
Entourage Elrond
Galadriel
Gandalf
Radagast
Gríma
Ennemi(s) Sauron (allié)
Rohan
Gandalf
Film(s) Le Seigneur des Anneaux (films) (2001-2003)

Le Hobbit (films) (2012-2014)

Interprète(s) Christopher Lee
Doubleur VF Michel Le Royer
Main blanche 2

Main blanche de saroumane, symbole des uruks de l'Isengard

Saroumane (Saruman) aussi appelé Sharcoux (Vieil Homme en langage orque) dans la Comté et en Isengard, Curumo ou Curunir par les Eldar, est un personnage légendaire de l'écrivain britannique J. R. R. Tolkien, apparaissant notamment comme antagoniste dans le roman Le Seigneur des Anneaux . Il est le chef des Istari, les magiciens envoyés en Terre du Milieu par les Valar sous une forme humaine pour lutter contre Sauron. C'est à l'origine un Maiar d'Aulë, tout comme Sauron. Il est même considéré comme plus puissant que Gandalf

HistoireModifier

Gagné par la soif du pouvoir, Saroumane finit par faire alliance avec l'Ennemi. Il apparaît essentiellement dans le deuxième tome Les Deux Tours puis à la fin du troisième, Le Retour du Roi . Son histoire avant la guerre de l'Anneau est brièvement racontée dans les romans posthumes Le Silmarillion et les Contes et légendes inachevés. Saroumane est l'un des personnages du roman illustrant la corruption du pouvoir, son désir pour la connaissance et l'ordre précipitant sa chute. Il rejette la chance de rédemption qui lui est offerte. Le nom de « Saroumane » signifie « homme habile ». Il sert d'exemple de modernité et de technologie renversé par des forces plus proches de la nature. En effet, on peut constater que son baton est en métal, symbolisant la victoire de l'industrie sur la nature, s'opposant au baton de Gandalf qui est en bois. Le personnage apparaît dans presque toutes les adaptations du Seigneur des anneaux, ayant un rôle particulièrement long et plus important que dans les livres dans les films de Peter Jackson, où il est joué par Christopher Lee.

Saroumane apparaît pour la première fois dans La Communauté de l'anneau (1954), premier tome du Seigneur des anneaux. Le roman raconte la quête menée pour détruire l'Anneau unique, un objet puissant et maléfique créé par le Seigneur des Ténèbres pour contrôler la Terre du Milieu. Sauron perd l'Anneau bien avant le début du roman, celui-ci étant désormais en possession du hobbit Frodon Sacquet de la Comté. Au début du premier tome, Gandalf, personnage déjà présent dans Bilbo le Hobbit, dit de Saroumane qu'il est « le chef de [s]on ordre » et le chef du Conseil Blanc qui a chassé Sauron de la Forêt Noire à la fin de Bilbo le Hobbit. Gandalf ajoute que Saroumane a de grandes connaissances en ce qui concerne les anneaux de pouvoir.

Peu après, Gandalf fixe un rendez-vous à Frodon , en lui enjoignant de quitter la Comté. Cependant, le magicien ne vient pas. Il explique ensuite à Frodon qu'étant parti consulter Saroumane, ce dernier l'a retenu prisonnier en juillet 3018 T. A., à cause de son refus de se joindre à lui pour soutenir Sauron et peut-être le contrôler pour leurs propres objectifs. Saroumane lui a proposé de garder l'Anneau pour eux deux. Gandalf a été emprisonné en haut de la tour d'Orthanc, en Isengard . Là, Gandalf constate que Saroumane crée une armée d'Orques et de Wargs et que la belle vallée verdoyante de l'Isengard se remplit de forges. Saroumane, qui refuse son ancienne appellation de « Saroumane le Blanc », se qualifie désormais de « Saroumane le Multicolore ». Cependant, grâce à l'aide du seigneur des Aigles, Gwaihir, Gandalf réussit à s'échapper d'Orthanc deux mois plus tard, sans avoir révélé l'emplacement de l'Anneau à Saroumane. N'ayant plus d'autre choix que de trouver lui-même l'Unique ou d'être vaincu, Saroumane envoie des espions massivement dans le nord, tout en ralliant à lui les hommes du pays de Dun dans ses projets de conquête. Au début des Deux Tours (1954), des Orques envoyés par Saroumane sont à la recherche des Hobbits de la Communauté de l'Anneau. Le mage suit ses Uruks en personne sans qu'aucun ne le remarque, et croise Aragorn, Legolas et Gimli avant de disparaître. Les Uruks-hai capturent Merry et Pippin. Ces derniers parviennent à s'échapper dans la forêt de Fangorn, où ils sont recueillis par les Ents, en colère, car Saroumane coupe les arbres de la forêt pour alimenter les feux de l'Isengard. Pendant ce temps, Saroumane planifie son invasion du Rohan : deux batailles aux gués de l'Isen, frontière entre l'Isengard et le Rohan, lui permettent de forcer ce point stratégique pour la conquête de ce pays, en éliminant de surcroît Théodred, fils du roi Théoden du Rohan, l'héritier du trône. Au Gouffre de Helm, ses armées sont vaincues après une âpre bataille par les forces de Rohan, avec à leur tête Théoden et le maréchal de la Marche Éomer, assistés de trois des membres de la Communauté de l'Anneau venus en Rohan : Aragorn le Dúnadan, Legolas l'Elfe et Gimli le Nain ; les Orques et les hommes de Dun sont finalement annihilés par les Huorns. Pendant ce temps, les Ents marchent sur l'Isengard, accompagnés de Merry et Pippin, et détruisent dans leur furie les défenses de la forteresse, mettent à bas toutes les installations souterraines de Saroumane, les broyant à main nue et en noyant le tout sous les flots de la rivière Isen, qu'ils ont détournée de son lit à cette fin. Peu après, les vainqueurs de la bataille du Gouffre de Helm rendent visite à Saroumane en Isengard, qui a trouvé refuge dans la tour d'Orthanc, forteresse indestructible, seule rescapée de la furie des Ents, qui le maintiennent là sous une garde vigilante. 

Les deux morts différentes de Saroumane Modifier

Saroumane communicant avec Sauron à travers le palantir de l'Isengard

La scène de la mort de Saroumane n'est pas la même dans le film et dans le livre. Dans les deux cas, il est tué par son serviteur Grima, mais dans les deux versions ni au même moment ni au même lieu.


Dans le livre Modifier

Alors que l'Anneau Unique a été détruit et que Sauron est vaincu, les 4 Hobbits rentrent dans la Comté mais sont très mal accueillis. En effet, leur beau pays est dévasté, des brigands se sont installés là et même des Hobbits tentent de les arrêter. Les Hobbits apprennent finalement que le prétendu chef de la Comté dont il est plusieurs fois fait mention, Lothon Saquet de Besace, a en réalité été plus ou moins remplacé par un certain Sharcoux, qui se révèle être Saroumane. Après une bataille entre quelques braves hobbits et les brigands, Saroumane est chassé de la Comté par Frodon, mais le magicien blanc, en faisant mine de partir, tente de poignarder Frodon. La lame se brisant sur la cotte de mithril, Saroumane finit par s'en aller, mais se fait assassiner par son serviteur Grima Langue de Serpent, qui lui tranche la gorge. Après cet acte, Grima est abattu par des archers Hobbits, et le calme revient dans la Comté.

Dans le film Modifier

La mort du mage blanc est une sorte de mélange entre le dixième chapitre du premier livre des Deux Tours, (pour beaucoup des dialogues) et du huitième chapitre du deuxième livre du Retour du Roi (pour la mort de Saroumane). La scène se déroule dans l'Isengard dévasté et inondé par les Ents

Dans un ultime effort, Saroumane, usant du grand pouvoir de persuasion que possède sa voix, tente de rallier à lui le roi Théoden du Rohan, son neveu Eomer, et enfin Gandalf ; mais le mal que Saroumane a commis est bien trop grand pour être oublié ou pardonné, et sa voix a perdu de sa force et n'abuse pas ses interlocuteurs. Toutefois, Gandalf tente à son tour de convaincre Saroumane de rejoindre leur camp, pour tenter de réparer les dommages qu'il a occasionnés et les aider à lutter contre Sauron . Mais Saroumane, dédaigneux et montrant au grand jour toute sa haine contre ceux qui sont venus le voir, refuse de se repentir et rejette avec mépris la proposition de Gandalf. Celui-ci, faisant soudainement preuve d'une grande autorité, bannit Saroumane de l'Ordre des Mages, et, d'un mot, brise le bâton du magicien, lui ôtant son pouvoir et son statut. On réalise à ce moment-là que Gandalf le Blanc est désormais le nouveau maître des Istaris, succédant à Saroumane.

Grima Langue de Serpent fait alors son apparition. Théoden tente de le convaincre de revenir parmi les hommes du Rohan et est prêt à le pardonner, mais Grima est humilié par Saroumane qui refuse de le libérer et le frappe violemment. Le serviteur ne peut alors s'empêcher de poignarder le magicien. Legolas transperce ensuite Grima d'une flêche, mais il est trop tard. Saroumane tombe du haut de sa tour, se fait empaler sur une roue et lâche le Palantir.

AnecdoteModifier

Dans les films de Peter Jackson, Saroumane est toujours habillé en blanc, mais dans les livres, après sa trahison, il porte une robe très colorée et se qualifie comme étant "Saroumane le multicolore". Il ajoute que le blanc est bien "pour commencer", ce qui démontre une fois de plus son ambition.

Istari
Alatar The-Hobbit-An-Unexpected-Journey-poster-Gandalf Palando Radagast2 Perso-Saroumane
Alatar Gandalf Pallando Radagast Saroumane

Conseil Blanc
Cirdan visage Elrond conseil blanc 2 Galadriel conseil blanc 2 Gandalf conseil blanc Radagast conseil blanc Saroumane conseil blanc 2 Images
Círdan Elrond Galadriel Gandalf Radagast Saroumane Glorfindel
Ainur
AiglesAlatarArienAulëBalrogsEönwëEstëGandalfGothmogIlmarëIrmoMandosManwëMelianMorgothNessaNiennaOromëOssëPallandoRadagastSalmarSaroumaneSauronThorondorTilionTulkasUinenUlmoVairëVánaVardaYavanna

Wikis de Wikia à la une

Wiki au hasard